permis international

Trafic d’êtres humains : Coup de filet international

Lundi, l’organisation internationale Interpol a annoncé que 286 suspects avaient été arrêtés dans le cadre d’une opération de lutte contre le trafic.

Les chiffres sont impressionnants. Interpol a annoncé que 286 suspects ont été arrêtés et 22 groupes criminels ont été démantelés lors d’une vaste opération internationale de lutte contre le trafic d’êtres humains menée du 5 au 9 juillet.

Lutte contre le trafic d’êtres humains international menée du 5 au 9 juillet.

« L’opération Liberterra est un tour d’horizon de cinq jours de la situation du trafic international et le motif principal de ces réseaux criminels hautement organisés est le profit », a déclaré Jürgen Stock, secrétaire général de l’Organisation internationale de coopération policière, basée à Lyon, dans un communiqué.

« Le démantèlement de 22 groupes criminels a également montré ce qu’il est possible de réaliser grâce à une action répressive globale et coordonnée », a-t-il ajouté.

47 pays mobilisés

L’opération Liberterra, coordonnée par Interpol, a mobilisé les services répressifs de 47 pays. A permis d’effectuer quelque 500 000 contrôles aux points de contrôle et dans les aéroports. Ainsi que dans les zones prioritaires identifiées par les services de renseignement.

Parmi ces 47 pays, les Émirats arabes unis déclarent qu’ils ont « participé activement à la campagne contre la traite des êtres humains et qu’ils croient fermement en l’importance de solides efforts nationaux et internationaux pour lutter contre la traite des êtres humains ».

« Interpol et la coopération internationale qui est son fondement. l’un des principaux moyens de lutter contre ces menaces criminelles transnationales », a déclaré le lieutenant-colonel Humaid lors d’une conférence de presse.

430 victimes secourues

Elle a sauvé 430 victimes de la traite des êtres humains et identifié 4 000 immigrants illégaux provenant de 74 pays différents.

Beaucoup d’entre eux ont besoin :

  • d’un logement,
  • d’une assistance médicale
  • et psychologique et sont pris en charge par des services spéciaux.

60 nouvelles enquêtes ouvertes

Au cours de cette opération, les autorités soudanaises ont sauvé 253 personnes et arrêté 32 suspects. Tandis que les garde-côtes tunisiens ont porté assistance à 69 migrants africains. Après avoir reçu un signal de détresse du bateau qui les transportait.

Quatre centres d’opérations internationaux ont été mis en place à :

  • Lyon,
  • Panama,
  • Khartoum
  • et Abou Dhabi

Pour coordonner les efforts de la police internationale et le partage des informations, rapporte Gulfnews.

L’opération conjointe, soutenue par l’Organisation internationale pour :

  • les migrations,
  • l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime
  • et l’agence européenne de lutte contre la criminalité Europol

A donné lieu à 60 nouvelles enquêtes internationales.

Laisser un commentaire