covid 19 france

France manifestations : contre le Pass sanitaires

À tout moment, cela peut devenir incontrôlable . Les profils et les causes de la manifestations, de ces rassemblements contre le Pass Sanitaire varient, mais ils sont tous déterminés.

Demain, de nouvelles manifestations contre le Pass Sanitaire sont prévues dans toute la France. Comme c’est le cas depuis près de deux semaines.

Samedi dernier, plus de cent mille personnes ont défilé dans tout le pays contre la « dictature ». Les vaccinations obligatoires et, bien sûr, le passeport sanitaire.

200 personnes se sont à nouveau rassemblées

Jeudi, 200 personnes se sont à nouveau rassemblées devant le Sénat de Paris à l’appel de François Asselineau.

La foule a scandé dans la manifestations : « Le vaccin, on en discute, le passeport, on n’en veut pas ».

Un homme de bonne volonté et de bonne humeur. Voilà comment Lambert, 30 ans, décrit les manifestations de la semaine dernière à Annecy. Si cet homme d’affaires foule le pavé pour la première fois, c’est avant tout pour sa liberté.

« Ils nous ont mis un pass sanitaire, dès qu’on entre dans un lieu, donc on va être flashé dès qu’on va entrer dans un lieu. Ce qui n’est plus la liberté pour moi.

Je ne suis pas contre les vaccins, je sais qu’ils fonctionnent et sauvent des vies. Mais ce vaccin n’est pas utile », a-t-il déclaré.

Pas au niveau de violence des manifestations des Gilets jaunes.

Jusqu’à présent, les manifestations se sont déroulées sans violence. Mais Chantal, une aide-soignante opposée aux transferts de santé, prévient que cela pourrait changer.

« De toute façon, nous disons que nous devons manifester pacifiquement. Mais si eux en revanche, nous considèrent comme des imbéciles. A un moment donné, il y aura des gens qui seront très déçus et je crains que cela ne mène à une révolution« , dit-elle.

La police reste vigilante

La police reste vigilante et le souvenir des manifestations violentes des « gilets jaunes » est encore vivace. Mais pour Jean-Paul Nascimento de l’UNSA, le syndicat de la police, c’est loin d’être le cas.

« Il n’y a pas encore un tel niveau de violence. Mais à cause des services de renseignement, on utilise beaucoup de force lors de ces manifestations. Car nous savons qu’elles peuvent dégénérer à tout moment », dit-il.

Demain, des forces de CRS seront mobilisées dans toute la France, notamment pour renforcer Paris.

2 réflexions sur « France manifestations : contre le Pass sanitaires »

Laisser un commentaire