covid france

Covid-19 en France : 20 nouveaux décès.

Covid-19 en France : 20 nouveaux décès et une légère augmentation des hospitalisations. Au cours des dernières 24 heures, 360 patients ont été hospitalisés en raison d’infections liées au coronavirus, dont 76 en unité de soins intensifs. Gabriel Attal a averti qu’au cours des 7 derniers jours, le nombre de nouveaux cas positifs a continué d’augmenter car « les variantes Delta n’ont épargné aucun effort ».

Lundi, 7 041 patients ont été hospitalisés en raison d’une infection au Covid-19. C’est 105 de plus que dimanche (6.936). Mais c’est 96 (7 137) de moins qu’il y a une semaine.

Au cours des dernières 24 heures :

360 nouvelles entrées ont été enregistrées (54 dimanche et 267 lundi dernier).

au niveau des services de soins intensifs (surveillance continue, réanimation et soins intensifs), 76 nouvelles hospitalisations ont été enregistrées au cours des dernières 24 heures (dimanche 9, lundi 4 dernier).

Au total, 902 patients ont été hospitalisés en soins intensifs ce dimanche, contre 891 dimanche et 957 il y a sept jours. Il est regrettable qu’il y ait eu 20 nouveaux décès à l’hôpital au cours des dernières 24 heures. Depuis le début de l’épidémie, 111 521 patients sont décédés des suites d’infections liées au Covid-19.

Dans la quatrième vague

Quant à la pollution, vendredi était la première fois depuis mai que le seuil des 10.000 cas était dépassé. Lundi, le ministère français de la Santé publique dénombrait 4 151 cas, bien moins qu’hier. Puis 12 532 cas ont été enregistrés. Mais le dimanche, les tests sont rarement effectués. Depuis le 26 avril, le nombre de cas confirmés lundi n’a jamais été aussi élevé.

«Nous sommes entrés dans une quatrième vague du virus (…). Le variant Delta n’épargneaucun territoire», a déclaré lundi soir Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement. Il concerne désormais 80% des contaminations.

« La couverture vaccinale reste insuffisante dans notre pays. On peut constater que les hospitalisations sont reparties à la hausse », estime Gabriel Attal.

Les épidémiologistes espèrent que même si la pollution augmente, la « quatrième vague » de Covid-19 ne se fera pas sentir dans les hôpitaux en raison des progrès de la vaccination.

Selon les données du ministère de la Santé, au 19 juillet, 37 809 568 personnes ont reçu la première injection et 30 788 868 personnes ont terminé le plan de vaccination. Lundi, 265 348 doses de la première dose ont été injectées et 449 689 doses de la deuxième dose ont également été injectées.

attestation covid

Pourquoi le variant Delta est si contagieux

Une étude préliminaire menée par des chercheurs chinois a montré que le mutant indien raccourcissait la période d’incubation du virus de deux jours. Une caractéristique qui le rend puissant. Comment expliquer la diffusion des variants Delta (Inde) en France ?

C’est simple, car il y gagnera un « avantage » trivial mais décisif a priori : la personne infectée sera infectée deux jours plus tôt que la souche d’origine. C’est l’une des leçons des recherches menées par le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Leurs travaux viennent d’être publiés sur medRxiv, un site Internet qui fournit des rapports préliminaires.

Grâce au suivi et à l’isolement des cas contacts, les chercheurs ont suivi la cascade virale de 167 personnes avec la même personne, c’est-à-dire le patient Delta variant zéro découvert en Chine le 21 mai.

covid

La charge virale est 1 260 fois plus élevée que la première souche.

Les personnes en isolement cellulaire sont testées quotidiennement par PCR. Par conséquent, il ne faut en moyenne que 4 jours pour que la variante Delta infecte plus de personnes par rapport aux 6 jours pendant l’épidémie de 2020.

Quant à la charge virale de Delta, elle est 1260 fois plus élevée que la première souche.

 » On est peut-être plus contagieux, et plus tôt, car le virus se reproduit plus vite, et le nombre de virus dans le nez est beaucoup plus élevé. virus peut être Des mutations surviennent chez la même personne, dès la première infection. a déclaré Sandrine Sarrazin, chercheuse Inserm au Centre d’immunologie Marseille-Luminy « 

« Par conséquent, il est important de limiter la transmission pour éviter les variantes qui peuvent devenir gênantes », ont insisté les chercheurs.

Une réflexion sur « Covid-19 en France : 20 nouveaux décès. »

Laisser un commentaire