collier chaumet

Chaumet : Braquage à trottinette

Un braquage sans violence a eu lieu vers 17 heures dans cette bijouterie près des Champs-Elysées.

Un homme a braqué mardi après-midi la bijouterie Chaumet près des Champs-Elysées à Paris, emportant un butin évalué entre 2 et 3 millions d’euros, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Le voleur venu en trottinette

A fait irruption dans la célèbre bijouterie vers 17 heures avec une arme de poing et s’est fait remettre des bijoux et des pierres précieuses, sans violence, avant de repartir également en trottinette, a ajouté la même source.

1,9 million d’euros volés en 2009

Une enquête flagrante pour vol avec arme a été ouverte. Les investigations ont été confiées à la Brigade de répression du banditisme (BRB) », a indiqué à l’AFP le parquet de Paris.

La boutique est située rue François Ier, près des Champs-Elysées.

Chaumet est surtout connu pour son magasin historique de la place Vendôme, qui a été dévalisé en 2009. Des pierres précieuses d’une valeur de 1,9 million d’euros ont été volées.

Braquage de Chaumet comment les suspects ont été arrêtés in extremis

Les deux hommes ont été arrêtés sur une aire d’autoroute alors que le bus dans lequel ils se trouvaient s’apprêtait à passer la frontière, a appris « Le Point ».

Deux suspects ont été arrêtés mercredi 28 juillet en fin de matinée. Au lendemain du braquage de la bijouterie Chaumet à Paris, et une partie importante du butin a été retrouvée en leur possession, a appris « Le Point ».

Selon les investigations menées par la Brigade de répression du banditisme (BRB), l’auteur du braquage et un complice avaient loué une chambre dans un hôtel du 3e arrondissement de Paris.

Une fouille de la chambre met les enquêteurs sur la piste.

Ils se sont aperçus que les deux suspects venaient de prendre un bus pour Belgrade en Serbie. Le parquet de Paris a décidé de co-enquêter sur la BRB avec le SRPJ de METZ.

Vers 13h, la BRI de Metz les a interpellés sur une aire de repos à Longevillle-lès-Saint-Avold (57) où le bus venait de faire une pause. Les deux individus sont de nationalité monténégrine, âgés respectivement de 54 et 44 ans. Une partie du butin aurait été récupérée.

Laisser un commentaire