brigitte macron age

Brigitte Macron : les obsessions intrigantes

Rechute de jeunesse. Brigitte Macron semble avoir plusieurs obsessions. Dans leur dernier livre, Marie Huret et Renaud Dély évoquent un détail très étrange de son mariage.

« Pourquoi risquer un rapprochement aussi dangereux avec Brigitte Macron ? », s’interroge la journaliste Sylvie Bommel dans son livre « Il venait d’avoir 17 ans », publié aux éditions JC Lattès le 2 mai 2019.

L’auteur explore la relation entre Brigitte Macron et Emmanuel Macron, dont l’histoire d’amour serait « digne d’un roman français », selon certaines publications people comme Femme Actuelle. Il faut dire que leur histoire a été racontée à plusieurs reprises, provoquant parfois des critiques.

L’ancienne enseignante Brigitte Macron

A également tenu à souligner qu’elle n’était pas « la maîtresse indigne qui a séduit son élève« , comme le rappelle Closer.

Brigitte Macron plusieurs années après le mariage

Célébré le 20 octobre 2007 suite au décès des parents d’un ancien ami. L’union entre Emmanuel et Brigitte Macron fait toujours couler beaucoup d’encre.

Récemment, la cérémonie a fait l’objet d’un chapitre dans le livre Les Macrons du Touquet. Elysée-Plage de Marie Huret et Renaud Dely, paru aux Editions du Seuil le jeudi 11 juin 2020.

Ils font tous deux référence à l’étrange « récurrence du mariage » de la Première Dame, qui semble avoir fait preuve ce jour-là d’une étonnante méfiance.

Qu’est-ce que la « rechute de mariage » de Brigitte Macron ?

« Pour son second mariage, elle a choisi le même lieu que le premier.

Le Touquet, la même salle de mariage dans cette ville qui ressemble à un manoir médiéval anglais », observe Sylvie Bommel. Qui ajoute que le même maire, Léonce Deprez, a présidé les deux cérémonies. Trente-trois ans d’écart.


Un choix qui séduit le journaliste qui y voit une possible « revanche » pour « toutes ces années où nous avons dû nous cacher ».

 » Il n’y a pas besoin d’obliger Brigitte à aller voir le même maire dans la même mairie et à partager le même gâteau de mariage dans le même palais avec certains des mêmes invités !

Elle a aussi dansé le Danube bleu, la valse qu’Emmanuel fait tourner, au bras d’André », rappelle l’auteur.

Et si ce n’était pas seulement une vengeance à accomplir ?


D’autres, notamment Marie Huret et Renaud Dély, estiment que la raison de la « rechute conjugale » de Brigitte Macron est toute autre. Ils y voient peut-être une raison plus politique.

Transgression ou pied de nez au passé ?

Pourquoi Brigitte Macron a-t-elle accepté d’épouser Emmanuel au Palais de Westminster, où son premier mariage a été célébré à Rouilly ? » – Marie Huret demande d’abord et explique ensuite. Elle dit que son mari a eu une grande influence sur ce choix. Et ce n’est ni Emmanuel Macron ni André Auzière.

« C’était en fait un lieu privilégié par Henri Hermand, le patron qui a soutenu la carrière politique d’Emmanuel Macron. C’est lui qui a insisté sur ce choix.

Très occupé à Paris, Emmanuel n’a pas fait attention lorsque sa future femme et ce financier ont choisi de faire la fête avec des concerts de vin et de nourriture », poursuit-elle.

Laisser un commentaire